Huitres

Voulez-vous donner du cachet à votre hors-d'œuvre ou à votre apéritif ? Dans ce cas, il n'y a rien de meilleur que les huîtres. Vous pouvez les servir crues, au naturel ou éventuellement assaisonnées d'un peu de jus de citron ou de poivre, selon vos envies. L'huître plate (Ostrea edulis) a une saveur plus raffinée et se prête le mieux à ce mode de dégustation. Préférez-vous surprendre vos invités avec toutes sortes de variantes préparées ? Choisissez alors la creuse (Crassostrea gigas). Elle est à la fois délicieuse et plus pratique, grâce à sa coquille plus profonde.

An oyster a day

Vous connaissez le proverbe anglais : « an apple a day keeps the doctor away » (une pomme chaque matin éloigne le médecin). Eh bien vous pouvez facilement remplacer la pomme par une huître. Car les huîtres sont très bonnes pour la santé. Et pour varier, goûtez de temps en temps différentes huîtres. Les huîtres des différentes régions offrent en effet beaucoup de variété en termes de saveurs. Vous y retrouvez clairement la teneur en sel de l'eau et la saveur propre à leur « terroir ». Une exploration gustative super-intéressante !

Bon à savoir

Jadis, les ostréiculteurs plaçaient des tuiles chaulées au fond de la mer. Ces tuiles se révélaient excellentes pour le captage du naissain (les larves d'huîtres). De nos jours, des coquilles de moules sont souvent utilisées à cet effet. Voilà pourquoi vous trouvez parfois un morceau de coquille de moule dans une coquille d'huître. 

L'huître creuse est élevée aussi bien sur le fond marin que dans des poches placées sur des « tables » dans l'eau de mer. De cette façon, elles sont mieux protégées de leurs prédateurs naturels. Les huîtres Premier zélandaises, d'été et irlandaises sont élevées suivant cette méthode. Vous les reconnaissez à leur belle coquille égale et bien formée.